Supplément de la Revue Mouvement
janvier 2009

DADADA, aventure contemporaine à Sarajevo 

 

-image de l'installation "Turbo" présenté par Baptiste Debombourg à la Galerija/10m2 -

 

 

“L’art est ce qui rend la vie plus intéressante que l’art” Robert Filliou

 

“Je suis mon propre gouvernement” Gustave Courbet

 

“Que l’on excuse mon entière liberté” Antonin Artaud

 

 

Notre action : soutenir des pratiques et des intentions artistiques diverses, tous médiums de création contemporaine confondus, au niveau local et international, qu'il s'agisse du travail d'artistes émergents ou confirmés. La galerija10m2 s'est installée en 2004 dans la Stakleni Grad, au centre-ville de Sarajevo, pour affirmer et défendre l'existence d'une liberté créative, avec des moyens financiers limités mais néanmoins beaucoup d'énergie, de professionnalisme, et sans doute pas moins d'idéalisme. Espace d'expérimentations, de monstrations, de confrontations, de rencontres, de tentatives et de débordements, mais également espace de contrainte, celle de sa surface (10m2), son statut de vitrine : trois panneaux de verre pour une cimaise, qui impose aux artistes d'intégrer l'espace de la galerie comme composant à part entière de leur travail.

Baptiste Debombourg présente la cimaise de la galerie littéralement "défoncée" (Turbo, 2007) ; avec Damir Niksic la galerie devient un lieu "clandestin" avec remise certifié d'incongrus passeports (Boogeyman: Born Free / Stereotypes and the mental slavery. 2006); Ervin Babic se fait litteralement emmurer derrière la cimaise de 10m2 (Re-opening, 2007); Ibro Hasanovic constatera qu'il n'y a pas 10m2 au sol de la galerie mais 6,8m2 (galerija 6,8m2, 2007); Nika Oblak & Primoz Novak y placeront une autre "Box" (Box, 2006). Plus récemment Adela Jusic propose "Kome treba drnc", pièce dans laquelle l'artiste, outre la transformation de la galerie en camera obscura, projette une inquiétante vidéo sur la façade d'un immeuble mitoyen de la galerie.

 

Mais il ne s'agit pas de résoudre la galerija10m2 à un espace de contraintes. Il s'agit avant tout d'un lieu, d'un espace d'exposition mis à disposition, permanent, ouvert à la création contemporaine et la "prospection tous azimuts" de jeunes artistes. La galerija10m2 comme exercice de style ou l'expression d'un genre artistique en soi qui permet, grâce également à son dynamisme et à sa flexibilité, de nombreux focus sur de jeunes artistes.

 

Il y a peu de galeries d'art, à Sarajevo, exclusivement consacrées à l'art contemporain et à la promotion du travail de jeunes artistes. La structure la plus importante est le SCCA de Sarajevo dirigé par Dunja Blazevic, figure incontestée de l'art contemporain, qui depuis presque quinze ans expose et diffuse le travail de la scène artistique émergente en Bosnie et à l'étranger. Mais ici encore, ce sont les moyens financiers qui ne sont pas à la hauteur de ce formidable engagement. L'organisme Ars Aevi poursuit de son côté un projet muséal autour d'une collection rassemblant des œuvres des plus grands artistes internationaux ; projet de musée d'art contemporain conçu dès le premier mois du siège de Sarajevo, en avril 1992, par une communauté d’artistes et d’intellectuels, en réaction à l’agression. « Nous avons d’emblée voulu reconstruire quelque chose de grand", explique Enver Hadziomerspahic, directeur du projet. Il faut aussi mentionner l'excellente et singulière galerie "Galerija Charlama Depot" ouverte en 2007 par l'artiste Jusuf Hadzifejovic dans le centre commercial Skenderija de Sarajevo.

 

La galerija10m2 propose, pour plus de la moitié de son programme, des jeunes artistes bosniens et issus des Balkans. L'autre partie de la programmation propose un regard sur la scène internationale, spécialement européenne, au travers d'expositions collectives et thématiques telles que Book's, une manifestation autour du livre d'artiste (2005), les trois éditions de Vidéo-Salon (2006, 2007, 2008) qui par son principe de commissariat diffracté (chaque artiste représenté en invite d'autres) et ses conditions de monstration permet de présenter un large panorama de la création d'art video (environ 200 vidéos).

 

La contrainte principale, en définitive, de la galerija 10m2, est celle d'une intégration complète à l'espace publique. Contrainte dynamique, stimulante, de l'ouverture sur un environnement social, économique, politique, artistique particulier ; celui de Sarajevo. Il s'agit dans cet espace de s'ouvrir à tous les courants d'air. Ouverture aussi sur le monde de l'art où la galerija10m2 joue le rôle d'intermédiaire : mise en contact de différents partenaires professionnels, introduction via des partenaires en France et en Allemagne de jeunes artistes sur le marché international de l'art, présence sur les réseaux d'informations liés au Net et à la forte mobilité internationale des artistes et acteurs de la scène artistique.

 

Par ailleurs, la galerija10m2 est envisagée comme un work in progress, selon le principe du copy/paste, avec la création hors les murs de répliques à l'échelle 1 de la galerie. Une première "copie" a été inaugurée à Zagreb en 2007, tandis que deux autres sont actuellement en préparation à Belgrade et Budapest.
Selon le système des établissements franchisés, le projet copy/paste sera amené à se développer ailleurs dans les Balkans et en Europe. La galerija10m2 est un outil de travail mis en partage. Disposant de cet outil (une reproduction de la galerija10m2), des équipes locales travaillent en lien avec le programme de la structure mère, sise à Sarajevo, mais aussi de façon autonome. Il s'agit de pouvoir faire circuler les œuvres et les artistes dans les différents pays où sont implantées les galerija10m2, et de provoquer de nouveaux échanges avec les artistes des pays limitrophes de la Bosnie-Herzégovine ou appartenant à la même aire géographique.

 

 

Enfin, parallèlement à cette expansion tournée vers l'international, un nouvel espace de recherches et d'expositions, le Duplex, dont l'ouverture est programmée en février 2009 à Sarajevo, complètera les missions et le caractère de la galerija 10m2 par d'autres possibilités liées à son espace praticable (150m2), d'autres configurations de formes et relations au public.

 

 

Le Duplex est un centre d'art contemporain à vocation internationale, principalement dédié à la jeune création contemporaine, géré par des artistes pour les artistes et leur public. Ce nouvel établissement est mitoyen de la galerija 10m2 de Sarajevo. Le Duplex prolonge et développe les perspectives de la galerija 10m2 : diffusion et promotion de démarches artistiques issues de divers médias (sculpture, peinture, dessin, vidéo, installation, son, performance, livre, etc), portées par des artistes novateurs - émergents ou confirmés, de Sarajevo, des Balkans, et de la scène internationale.

 

 

L'accent est là aussi mis sur la réunion d'acteurs de l’art contemporain, artistes, commissaires d'expositions, collectionneurs, d’horizons et de pratiques différentes, afin de susciter de nouveaux projets et d’alimenter une plateforme de rencontres artistiques. Son espace permet aussi de dispenser à un très jeune public local des cours d’arts plastiques et de sensibilisation à l’art contemporain. Le Duplex disposera également d'un espace "Shop" présentant des travaux d'artistes en édition limitée, (sérigraphies, lithographies, etc), livres d'artiste, objets rares et insolites, livres et catalogues sur l'art contemporain, posters signés-numerotés, etc. 

 

Un programme de résidence d'artistes et de commissaires sera mis en place avec des partenaires locaux et internationaux.

 

L'activité du Duplex débutera avec le projet Le grand Midi d'Alexis Argyroglo (artiste associé à la creation du Duplex), un programme audiovisuel et curatorial articulant le tournage d'une fiction de moyen métrage à plusieurs formes d'exposition conçues du même scénario (notamment avec des pieces de Sarah Fauguet et David Cousinard). Puis le Duplex présentera une exposition collective d'artistes issus des Balkans tels que Nika Oblak & Primoz Novak, Andrej Derkovic, Alma Suljevic, Damir Niksic, Ervin Babic, Adela Jusic, Ivan Fijolic, puis celles, monographiques, du Français Claude Levêque et de la Suisse Emmanuelle Antille. Une carte blanche sera aussi donnée au commissaire français Eric Corne pour rassembler des artistes français et balkaniques.La programmation est en cours…

 

 

Pierre Courtin, Directeur du Duplex & Galerija 10m2

 

 

le Duplex / Galerija 10m2 


 

http://www.apollonia-art-exchanges.com/

 

 

cougzt.jpgart1.jpgart2.jpgart3.jpglogo10m.jpglogoDUPLEX.jpgapollonia_cmjn.jpg