magazine de mode féminin / hebdomadaire
n° du 05/11/2011

légendes du luxe, regards d'artistes par Valéry Bailly-Buchet, Laetitia Cénac, Laurence Mouillefarine et jean-Sébastien Stehli 

 

Gucci par Baptiste Debombourg

 

Né en 1978, il vit et travaille à Paris. Après les Beaux-Arts de Lyon et de Paris, il multiplie les voyages et les résidences dans les pays de l’Est. Son travail, toujours en volume (sculpture, installation, pièce sonore...), qu’il soit en bois, en verre ou en agrafes, est lié aux relations humaines. Il explore notre rapport aux objets. « Je suis parti du bambou, qui sert à construire et qui a été utilisé par Gucci pendant la guerre, car il y a eu une pénurie de cuir. Puis, j’ai pensé à cette phrase qui fait partie du quotidien des femmes quand elles sortent un téléphone ou un rouge à lèvres : “Tu peux me tenir mon sac ?”

 

http://madame.lefigaro.fr

 

figaro-1.jpgfigaro-2.jpgfigaro-3.jpg