Vernissage de l'exposition le 9 juin à 19h00

au Centre d'Art et de Recherche Duplex/10m2 à Sarajevo

 

Volte  Face

 

L’exposition « VOLTE-FACE » s’articule autour de retournements de situation, de basculements inattendus, de stupéfaction ou le doute, l’erreur, le défaut ou encore la violence et l’accident sont matière à réflexion. Elle s’élabore sur le modèle de la cicatrice, phénomène de régénération en médecine, processus par lequel se réparent les lésions des tissus et des organes et qui se termine par une consolidation ou de réconciliation d’éléments auparavant unis et qui avaient été séparés. Cette exposition est un temps privilégié pour analyser, creuser, confronter les liens étroits qui unissent l’homme à ses idéaux. L’exposition met en partenariat deux espaces, le Duplex/10m2, nouveau Centre d’Art à Sarajevo et la Galerie Patricia Dorfmann à Paris. Une grande partie des pièces ont été réalisées à Sarajevo même au cours d’un séjour de travail (dessins, et installation) dans le contexte de la ville et de ses habitants pour certains rescapés du conflit yougoslave 1992-1995. 

 

Baptiste Debombourg développe une recherche à travers le champ élargi de la sculpture, en lien avec son environnement faisant échapper les objets à leur médiocrité première. Le vulgaire, le standard « va en s’élevant » pour reprendre l’étymologie du mot sublime (sublimis en latin). Baptiste Debombourg s’intéresse à notre usage des objets du quotidien et à leur fonction - en particulier aux objets standardisés : emballages, cartons, caddie, automobile - , de la production en série jusqu’aux différents modes d’appropriation dont ils sont l’objet (customisation, tuning). Les dispositifs conceptuels de Baptiste Debombourg sont d’une hybridité artistique, à la fois dessins, sculptures, photographies, films... Chaque projet naît d’une rencontre, d’une curiosité renouvelée, une observation minutieuse de la réalité la plus pragmatique, la plus élémentaire.

"Mon travail cherche à induire l’espace possible entre la réalité et l’idéal que l’on tente d’atteindre.J’envisage ma pratique artistique comme un vecteur de rencontres, une possibilité de relier des domaines habituellement étrangers, des cultures dites « nobles » et d’autres « populaires ». C’est également, pour moi, une manière d’interroger la place et la fonction de l’art aujourd’hui."

 

- Installation contextuelle : pares-brises, bois, clous, (plus d'info ici)

 

- Suite de la série Tradition of excellence : VII, VIII, IX. (plus d'info ici)

 

 

 

L'exposition bénéficie du soutien du service culturel de l'Ambassade de France à Sarajevo, de la Mairie de Paris, de l'association OGBH"l'Education construit la Bosnie-Herzégovine" de Jovan Divjak, de l'association DADADA de Sarajevo, du Centre d'Art et de Recherche Duplex/10m2,  et de la Galerie Patricia Dorfmann à Paris.

 

 

http://www.ambafrance-ba.org

http://www.paris.fr

http://www.ogbh.com

http://www.duplex10m2.com

http://www.patriciadorfmann.com

 

 

 

Baptiste Debombourg duplex/10m2Baptiste Debombourg duplex/10m2Baptiste Debombourg duplex/10m2Baptiste Debombourg duplex/10m2Baptiste Debombourg duplex/10m2Baptiste Debombourg duplex/10m2Baptiste Debombourg duplex/10m2Baptiste Debombourg duplex/10m2Baptiste Debombourg duplex/10m2