Dans le cadre de son exposition CESIUM au sein de la galerie RDV, Baptiste Debombourg est invité à la Maison des Chercheurs Etrangers de Nantes

 

 

Aujourd’hui de plus en plus d’architectes et d’artistes travaillent dans le croisement de leurs champs respectifs. Certains architectes exposent leurs travaux en galerie et musée ou deviennent commissaires d’expositions, alors que d’autres artistes s’occupent de construire ou d’intervenir dans l’espace public.

 

A l’origine, l’enseignement de l’architecture était tout aussi proche de celui de l’art, jusqu’en 1968, date de la séparation impulsée par André Malraux pour rompre avec l’académisme. Il serait tentant aujourd’hui de se poser à nouveau la question de réunir ces deux enseignements, tant ces deux champs peuvent avoir à y gagner en échange et en développement.

 

La pratique artistique de Baptiste Debombourg s’inscrit dans cette problématique. Ayant étudié les arts plastiques à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux Arts de Paris auprès d’architectes comme François Roche mais aussi des artistes de l’installation tels que Jean‐Luc Vilmouth et Claude Lévèque, il développe son travail depuis dix ans autour de ces questions.

 

Fervent artisan de ce rapprochement entre art et architecture, Baptiste Debombourg sera invité ce mardi 24 janvier à 18h30 par l’Association Chercheurs Etrangers à Nantes, en partenariat avec la Galerie RDV, en écho à son exposition CESIUM présentée à la Galerie jusqu’au 18 février. Au cours de cette conférence, l’artiste nous présentera ses travaux.

 

Entrée libre dans la limite des places disponibles

 

http://galerierdv.com

http://www.pedagogie.ac-nantes.fr

 

http://www.nantes-chercheur.org

http://www.patriciadorfmann.com